Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 14:23

société

 

Costume par le photographe Katarzyna Konieczka 

 

Ce n’est pas l’âme ou le vide qui infuse dans le corps de Lady Dior, c’est le "bankable". Tout le volume corporel de Lady Dior est plongé, tendu vers cet unique but : Faire du chiffre. L’équation de ses courbes ne recèle aucun second degré. Le corps infuse, diffuse une fausse liberté, une illusion d'insouciance; la nature de ses frémissements sont calculés à la fleur de carat près.



La Chorégraphie au charme désuet conserve un goût exotique.

Le travail des chorégraphes est bien orchestré, l’aspect mécanique s’efface, le désir prend le dessus.
C’est « le lien très intime du désir - écrit Jacques Darruilat sur son blogue ‘philosophie esthétique’, le philosophe poursuit : Le choc tout physique, par l’effet de l’union, communique alors à l’âme un ébranlement qui la commotionne d’autant plus que l’intensité de la rencontre a été plus grande, ce qui fait qu’elle demeure comme étourdie sous le coup de cette révélation, et qu’elle ne peut plus détacher son regard de l’objet surgissant qui, soudain, la fascine. »


Lady Dior est une automatisation du désir, un mécanisme bien huilé, une surenchère permanente d’effets, de lumières, de costumes, de mouvements calibrés, avec, ici une touche de Marilyne, là une retenue à la … - je ne sais - à vous d'imagier... 
Derrière la marche aériennes de Lady Dior – des coachs professionnels – des chorégraphes du mouvement, de l’envie, de la mesure, experts es sciences des « besoins du public » sculptent là une mèche dans le vent, ici, des cheveux plongeant vers le bas des reins. Sa réalité est scénique, celle d’habiles ingénieurs experts en manipulation de pensées. Sa générosité est une qualité au service de la Marque. Ses tremblements, sa langueur, ses rires, ses gémissements, ses larmes sont les signes d’une manipulation bien orchestrée. 

Son rayonnement nous aveugle.

Sa fantaisie nous anesthésie. Ses excès hypnotiques sont autant de mépris proférés à l’encontre de la pensée. Le minimalisme de la tenue pailletée à fin d’attirer le regard concupiscent du spectateur fonctionne. La jolie fille montre ses atours à fin de provoquer un seul désir – celui d’acheter. Et de fait, nos regards sont les mêmes : effarés. Nous l'observons, la savourons, la goûtons.

Puis, nous nous précipitons vers la caisse.


La liberté – le beau - le meilleur sensualité – l’illusion d’indépendance – la légèreté, l’érotisme. Dans ce tourbillon où les mannequins s’abandonnent « Tu n’es plus toi-même, tu es une vision de toi-même », explique le coach de Cloé Morteux, visage satisfait tout imprimé de morgue.


Faire appel au superficiel, c’est mieux qu’être soi-même, c’est être une narration, une image, un idéal, un fantasme,
                                                            une vision.
                                                                                    Un vacillement.

 

 

Article rédigé entre 2010 et 2012.

--------------------------------
Sites    :)

 

Katarzyna Konieczka     - Site du photographe 

 Katarzyna Konieczka galerie

 

Socrate au pays de la pub. Philosophie magazine

 

 

Lady Dior - Le film.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le chêne parlant - dans scientifiques en recherche
commenter cet article

commentaires

Le chêne anti-prospectus et pour cause... 24/11/2013 19:33

Chère K.role,

C’est la raison pour laquelle, j’ai travaillé sur le slogan publicitaire avec mes élèves.

Cet article doit en être la matière introductive, mais vraisemblablement, plusieurs articles précèderont ce dernier (si le spleen ne me paralyse pas entre-temps).

Merci de ces informations, qui je l’avoue m’étaient étrangères.

Bien à vous, Virginie.

k.role 24/11/2013 10:00

Se servir de Jean-Luc Godard pour la publicité, c'est un comble, lui qui n'a cessé de fustiger l'esthétique publicitaire, la société capitaliste et la télévision !!! Enfin, on sait que la pub pille tout ! L'art se situe dans l'invention, la trouvaille, l'art bouleverse nos idées reçues, nous oblige à penser, à remettre en cause l'ordre établi. La publicité, se sert, use et abuse des clichés, jusqu'à donner du monde une image plate, sans vie, sans saveur; Hélas, l'esthétique publicitaire ne se cantonne pas à la publicité proprement dite. Aucune image n'est innocente. Pour se défendre contre elles, le seul moyen est d'apprendre à faire la différence, et notamment au cinéma entre l'art et le commerce. ça devient de plus en plus difficile.

Le chêne et ses molières 23/11/2013 06:41

Pour ceux qui le pastichent – oui – vous savez bien qu’il est inimitable, cher Nuage !

Et tellement actuel !

Rimaquoi

prose

Nuageneuf 22/11/2013 14:52

Chère Virginie,

Un mauvais Molière ? Ca existe ? Dites un peu ?

Vous évoquez la "galère".
Va-ton "dans cette galère" ou "en cette galère" ? Dans les Fourberies en effet, on va "dans" mais dans Cyrano, notre bon Ragueneau, devenu moucheur de chandelles chez Molière, dit "en" cette galère. J'opte pour "en". Et vous?

Enfin, Jérôme a retrouvé son J comme Joie!

Tout va bien dans le meilleur des mondes possibles

le chêne parlant 22/11/2013 06:51

Cher Nuage,

Merci de vos commentaires élogieux. Ca fait du bien en ces temps terribles.
Par Grand Dieu, cher Nuage, n’appuyez jamais sur ce bouton.

Mon impression, figurez-vous, d’être dans un mauvais Molière.
Grand Dieu, qu’allait-elle faire dans cette galère ?

Nuageneuf 21/11/2013 08:38

Au fait, "Gérôme" Leroy s'est-il converti à la peinture de jolies femmes nues ?...

Nuageneuf 21/11/2013 08:36

Chère Virginie,
Fort jolie présentation que voici, bien agréable pour mes vieux yeux!

(pour ma part, Dior j'abhorre - hi!hi!)

Présentation

  • : Le chêne parlant
  • Le chêne parlant
  • : L'éclectisme au service de la pédagogie & L'art de suivre les chemins buissonniers. Blogue de Virginie Chrétien chrétien. Maître formatrice en lien avec l'ESPE de Lille. Rédactrice chez Slow Classes. Partenariat : philosophie Magazine. Écrivaine : La 6ème extinction - Virginie Oak.
  • Contact

Introduction.

L’éducation, dans son étymologie même, c’est : «Educere, ex-ducere, c’est conduire « hors de » rappelle le philosophe Henri Pena-Ruiz dans Le Philosophoire. Charles Coutel parle quant à lui d'[Educarea] ēdŭcāre ‘prendre soin de l’ignorance de l’élève’. "Le rôle de l’éducation - dit-il - c’est de me disposer à mon humanité en moi grâce à mon instruction." Ecoutons George Sand… « Mes pensées avaient pris ce cours, et je ne m'apercevais pas que cette confiance dans l'éducabilité de l'homme était fortifiée en moi par des influences extérieures. » George Sand, La mare au diable, Folio Classique, 892, P 37. Ce blogue se propose de partager des outils pédagogiques, des moments d'expériences, des savoirs, des lectures, de transmettre des informations relatives à la pédagogie ordinaire et spécialisée, des idées d’activités dans les classes allant du CP au CM2 en passant par la CLIS. Enfin, on y trouvera aussi quelques pensées plus personnelles. « Notre savoir est toujours provisoire, il n'a pas de fin. Ce n'est pas l'âge qui est le facteur déterminant de nos conceptions ; le nombre de « rencontres » que nous avons eues avec tel ou tel savoir l'est davantage, ainsi que la qualité de l'aide que nous avons eues pour les interpréter... » Britt-Mari Barth, le savoir en construction. ________________________________________________________________________________________________ 1 Le Philosophoire, L’éducation, n° 33, P16 2 P 52, Britt-Mari Barth – Le savoir en construction – Retz – Paris – 2004 – Isbn : 978725622347

Contributions et Partenariats.

Contributions gracieuses : Magazine Slow-classes. Numéro 1 Faire Mouche en géométrie et 2. Le moulinet à vent : mettre des mathématiques dans les voiles. ....... SLOW CLASSES : Slow Classes __________________________________________ Partenariat gracieux Philosophie Magazine. Philomag ________________________________________

Blogs voisins

Silapédagogie silapédagogie Aider ses élèves. com, un site de mathématiques créé par Marc Godin, chercheur en mathématiques, ce dernier est pointu et passionnant. Aider ses élèves . com Document Aider ses élèves . com - document

Emissions à écouter

___ Gai savoir Raphaël Enthoven - Paula Raiman et les indispensables Nouveaux chemins de la connaissance. Gai savoir ................................................................. Les nouveaux chemins de la connaissance - Adèle Van Reeth Les nouveaux chemins d'Adèle Van Reeth

Sites plus

Jaques Darriulat Jacques Darriulat _________________________________________ Philolog Philolog _______________________________________ Le lorgnon mélancolique. Le lorgnon mélancolique