Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 07:55
Pensées -  Dree Hemingway by Solve Sundsbo

Pensées - Dree Hemingway by Solve Sundsbo

Lorsque vous mangez à l’extérieur – en vous tenant bien à l’écart du charbon gazoline et des vapeurs plastiques des barbecues de vos congénères de camping – il peut vous arriver de vivre les faits suivants :


Une femme repue de soleil se lève et, l’air satisfait, poings posés sur la taille, entame une conversation allègre avec son ami de maillot de bain. Habileté sévère des UV : cinq doigts blafards lui égayent le ventre d’un frais médaillon. 
Plus étrange encore que ce body painting de l’extrême « touche pas à mon estomac » - de sympathiques finnois vissent avec dextérité des guirlandes d’anniversaire dans les parois ignifugées de votre  mobil home. Puis, satisfaits du résultat, grillent un poulet au chalumeau à côté de vos bonbonnes de gaz. L’odeur de grésil au piment de sombres pensées vous poussent à anxieusement consulter les statistiques. 


Heureusement, indiquent les pourcentages, ces voyages époustouflants rencontrent peu d’accidents mortels. Vous voici donc sauvé du fardeau de cogitations inutiles.


Transformation ordinaire d'une femme après l'écoute de France Culture.

Transformation ordinaire d'une femme après l'écoute de France Culture.

Vous en étiez presque à ne penser à rien – c’est-à-dire vous laisser couler délicieusement dans un magma de réflexions informes et flottantes – lorsque tout à coup, votre fourchette se fiche dans le sol.
Et c’est troublant – vous vous dites  - cette rencontre d’un angle et d’une pesanteur avec la matière. C’est tout à fait improbable ce mariage de l’acier et du sol - comme si le métal avait trouvé là un emplacement idéal, l’endroit exact où il se devait d’être, visant une trajectoire idéale : 
1) Frayant l’air en un instant. 
2) Précipité par la gravité. 
3) Planté dans la poussière. 


« Là, là… » pointez-vous du doigt à vos voisins -  donc au monde entier. Les regards des vacanciers demeurent hagards. « Là, là… » répétez-vous.  


La coexistence de l’improbable joyeux et de la sévère réalité, intériorisez-vous, tremblant. Là, là… L’exploration des idées sous les feux nourris de poésie.


« Là quoi ? » Interroge un homme ruminant sa viande, « Tiens, voilà ton couvert. » ajoute ce dernier, fourchette gouvernant le vide.   


Votre regard se perd dans ce mélange de réalité fruste et d’ordinaire surréaliste. 

Vacanciers en train de déjeuner.

Vacanciers en train de déjeuner.

Le monde des nuances sur Arte.

Le néant.

Je n'y comprends rien, l'orgueil du vide ? Arte Philo - Raphaël Enthoven.

La culture euphorique, par Raphaël Enthoven.

Je vous l'avais bien dit...

Vœux ordinaires - par Raphaël Enthoven - Arte Philosophie

Imaginez "Prévoir, puis voir" - ARTE

L'amère vérité du monde.

Homme avant et après avoir écouté France Culture.

Homme avant et après avoir écouté France Culture.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le chêne parlant - dans philosophie
commenter cet article

commentaires

le chêne parlant 14/05/2014 07:52

Cher Campeur,

J’ai déjà cela quelque part…

https://www.youtube.com/watch?v=MCjFNBY7GHI

le chêne parmant 13/05/2014 21:19

Chère Christine,

Selon la loi de Murphy, en matière de physique, le pire est toujours probable.

https://www.youtube.com/watch?v=gpoH3CZRHxw

Paradoxe du chat beurré :

https://www.youtube.com/watch?v=YxAagcbzodQ

Christine 13/05/2014 06:22

Bonjour Virginie,


Ah, les joies du camping que je ne connais point ! Par contre, au lac, il arrive que des bronzeurs/baigneurs se mettent à papoter juste devant mes yeux, debout, obstruant ainsi la vue que je suis en train d'apprécier. C'est vraiment très énervant.

Donc, il faudrait que j'écoute plus souvent le philosophe pour remédier à ma grognerie. Et en plus, je pourrais retrouver ma taille de guêpe. Si jamais, cela ne marche pas, je vous poursuis en justice pour publicité mensongère ;-)

Très bonne journée

Christine

PS : Je croyais, pour ma part, que lorsque qu'une fourchette décide de se laisser glisser de mains penseuses, elle visait irrémédiablement, et comme par hasard, un des deux pieds rêveurs... Mais non, pas à chaque fois apparemment ! :-))

Le campeur 11/05/2014 11:05

Et comme dans le film - que je n’ai pas vu - une panne de voiture peut contraindre aux joies du camping...
Extrait de ces merveilleux souvenirs :

« Au soir, après que la piscine se fut enfin vidée, avec une température tombant difficilement sous les 50 degré dans notre logement sur parpaings, le repos s’avère de courte durée car dès 21 h c’est : « Bienvenue avec Mega-bass ce soir ». Et on en aura jusque pas loin de minuit à subir les tubes les plus pourris des 10 dernières années, les trucs bien ringards… De temps à autre au-dessus de la musique surnage, bien net : « Et c’est chaud ce soir avec Mega-bass » ! Un coup d’œil de loin suffit à voir que sur la piste il y a trois mamies, quelques enfants qui courent dans la fumée tandis que les ivrognes squattent le bar… »

Et à la piscine, un certain folklore :

«... impossible de nager pour cause d’une densité de 3 personnes au mètre carré. Sortir de l’eau ne signifie aucunement être tirer d’affaire : cohortes de morpions hurleurs font la bombe, rendant toute tentative de lecture périlleuse - évidement les parents, loin de tancer ces monstres arroseurs, les encouragent à récidiver, montrant parfois l’exemple… Ajoutons un vacarme à la limite du supportable… Oubliant donc mon livre, j’entends à côté de moi un type qui se vante auprès de son copain d’être en arrêt maladie - et de préciser qu’il compte bien obtenir une prolongation ! Peu après une femme au nombril percé sur bourrelet s’énerve sans qu’on sache trop pourquoi. Quelques gosses – pas des petits - trouvent utile de dévaler cul nu le toboggan. Etc.
Ici, il y a plus de gros qu’à la normale, ainsi qu’une concentration de piercing et de tatouages phénoménale : des papillons colorés dans le dos, une espèce de parenthèse sur la chute de reins pour les filles ; du barbelé sur les épaules, le long des chevilles, ou enroulé autour du torse pour les ‘durs’ à cervelle molle. Des trucs dessinés main aussi pour les plus vieux… »

Bref un séjour formidable....

Présentation

  • : Le chêne parlant
  • Le chêne parlant
  • : L'éclectisme au service de la pédagogie & L'art de suivre les chemins buissonniers. Blogue de Virginie Chrétien chrétien. Maître formatrice en lien avec l'ESPE de Lille. Rédactrice chez Slow Classes. Partenariat : philosophie Magazine. Écrivaine : La 6ème extinction - Virginie Oak.
  • Contact

Introduction.

L’éducation, dans son étymologie même, c’est : «Educere, ex-ducere, c’est conduire « hors de » rappelle le philosophe Henri Pena-Ruiz dans Le Philosophoire. Charles Coutel parle quant à lui d'[Educarea] ēdŭcāre ‘prendre soin de l’ignorance de l’élève’. "Le rôle de l’éducation - dit-il - c’est de me disposer à mon humanité en moi grâce à mon instruction." Ecoutons George Sand… « Mes pensées avaient pris ce cours, et je ne m'apercevais pas que cette confiance dans l'éducabilité de l'homme était fortifiée en moi par des influences extérieures. » George Sand, La mare au diable, Folio Classique, 892, P 37. Ce blogue se propose de partager des outils pédagogiques, des moments d'expériences, des savoirs, des lectures, de transmettre des informations relatives à la pédagogie ordinaire et spécialisée, des idées d’activités dans les classes allant du CP au CM2 en passant par la CLIS. Enfin, on y trouvera aussi quelques pensées plus personnelles. « Notre savoir est toujours provisoire, il n'a pas de fin. Ce n'est pas l'âge qui est le facteur déterminant de nos conceptions ; le nombre de « rencontres » que nous avons eues avec tel ou tel savoir l'est davantage, ainsi que la qualité de l'aide que nous avons eues pour les interpréter... » Britt-Mari Barth, le savoir en construction. ________________________________________________________________________________________________ 1 Le Philosophoire, L’éducation, n° 33, P16 2 P 52, Britt-Mari Barth – Le savoir en construction – Retz – Paris – 2004 – Isbn : 978725622347

Contributions et Partenariats.

Contributions gracieuses : Magazine Slow-classes. Numéro 1 Faire Mouche en géométrie et 2. Le moulinet à vent : mettre des mathématiques dans les voiles. ....... SLOW CLASSES : Slow Classes __________________________________________ Partenariat gracieux Philosophie Magazine. Philomag ________________________________________

Blogs voisins

Silapédagogie silapédagogie Aider ses élèves. com, un site de mathématiques créé par Marc Godin, chercheur en mathématiques, ce dernier est pointu et passionnant. Aider ses élèves . com Document Aider ses élèves . com - document

Emissions à écouter

___ Gai savoir Raphaël Enthoven - Paula Raiman et les indispensables Nouveaux chemins de la connaissance. Gai savoir ................................................................. Les nouveaux chemins de la connaissance - Adèle Van Reeth Les nouveaux chemins d'Adèle Van Reeth

Sites plus

Jaques Darriulat Jacques Darriulat _________________________________________ Philolog Philolog _______________________________________ Le lorgnon mélancolique. Le lorgnon mélancolique