Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 10:16

« Ce qui compte ce n’est pas la médaille, c’est la distinction. » 

Cédric Villani, médaille Fiels en mathématiques.

Lundi 23 août 2010, les matins de France Culture, 

Florian Delorme.

 

« Le Dandy doit aspirer à être sublime sans interruption, 

il doit vivre et dormir devant un miroir »

— Baudelaire, Mon cœur mis à nu

 

 

Ah, les mathématiques… Les mathématiques !

 

Une rigueur tout étriquée, réglementaire ? Une ascèse, une rigueur Kantienne ?

Pour être honnête, rares sont ceux qui se trouvent bien en leur compagnie. Au mieux, on leur accorde un air mystérieux, intimidant, au pire, on découvre en elles des amazones barbares, « pires que les femmes », sans pitié, assoiffées de sang, dignes des pires films d’épouvante. 

Considérez – par exemple - une identité dite « remarquable », soit (a + b)² = a² + 2ab + b²…

Qu’y voyez-vous ?

Odilon Redon 1881 - Araignée qui sourit.jpgRien d’exceptionnel, une bestiole ni divertissante, ni épanouissante. Une bête noire. Velue, dotée de chélicères répugnantes. Rien d’esthétique. Au contraire, une espèce abstraite, sournoise, qui tend tout autour de vous une toile gluante. 

Et soyez assurés qu’elle vous guette, patiente, tranquille. Elle s’apprête à jeter son dévolu sur votre naïveté et sabre vos meilleures résolutions. Son attaque est fulgurante – implacable. 

Quant à la morsure, cette dernière a pour but de vous injecter un  suc digestif - lequel peu à peu va non seulement vous anesthésier et vous immobiliser mais littéralement vous liquéfier (de l’intérieur). 

La conclusion étant naturellement mortelle. 

 

Pour Cédric Villani, les mathématiques sont d’une toute autre nature, ces dernières constituent… une aventure extraordinaire. (Voir de la beauté dans les tables de mathématiques est déjà contestable – surprenant. Mais dans une identité dite – à tord – remarquable, voilà qui est plus que suspect.)    

      

      Equation de Boltzmann, Une équation impressionniste ? 

"Ces petites boules (les particules) se cognent les unes contres les autres « paf – paf ».

Les molécules avant de se rencontrer, elles ne se connaissaient pas.

L’entropie « S » augmente avec le temps…"

"Dans une équation toute simple, on retrouve des mondes entiers."

 

A ses yeux,  l’art et les mathématiques ont beaucoup de points communs, elles partagent toutes deux une passion commune pour l’esthétique – le beau  - affirme-t-il.  

Elles sont toutes deux liées à l’inspiration – à la culture – à l’échange d’idées – aux courants de pensée.  

« Les choses doivent être à la fois utiles et belles. » dit-il. Ceci n’est pas sans rappeler le talent d’un Eugène Delacroix. « C'est l'invisible, c'est l'impalpable, c'est le rêve, c'est les nerfs, c'est l'âme. » écrit Baudelaire à son propos.

 

 – universalité des maths et de l’artistique à la fois très liés au contexte et très universels. 

 

« Un mathématicien c’est comme un artiste qui peint ; il ne peint pas ce qui est là, il peint ce qu’il voit."

"Les maths, il ne faut pas en avoir peur… C’est un art. Les maths sont autour de nous, elles sont partout. Si on y va tranquillement, tout va bien, c’est comme plonger dans une piscine. Les mathématiques, c’est comme apprendre une langue étrangère, il faut prendre son temps. »

 

Cédric Villani, serait-il donc un dandy des mathématiques ? 

 

Le mathématicien a tout pour attraper la grosse tête. Une scolarité brillante. Des postes prestigieux. Une médaille Fields.. 

De quoi flatter la conscience, gonfler l’égo, s’auto-satisfaire, s’inventer une généalogie issue des cieux - Divine. Certains philosophes « militants » s’enorgueillissent - bombent le torse - et se glorifient de leurs petites personnes tandis qu'ils ne détiennent pas un pouième de ces qualités-là.

Or, Cédric Villani, loin d’arborer ses succès comme une décoration sur un torse gonflé, fait de ses « performances » flamboyantes, une description ordinaire. Soulignez-lui son bac, passé à 16 ans. Il vous rétorquera – décontracté - 16 ans et demi ! Parlez-lui de « Génie ». Il répondra tout de go : « Je déteste le mot « génie » - le génie, c’est celui qui sort de la lampe. » Il ajoutera : «  Des fois les canards noirs naissent dans les familles littéraires. » Le canard noir, on l’aura compris, c’est lui. 

Parlez-lui de « Don », il vous louera les vertus du travail. Il rappellera combien, plus jeune, il résolvait plus de deux cents exercices mathématiques par plaisir. 

 

La crise de vocation ? Ca lui est arrivé à lui aussi - eh, oui ! -  plusieurs fois.

Il prône l’usage du hors norme, de l’imprévisible, de la jubilation.

"Un prof de 3ème était assez hors programme.. c’était assez jubilatoire. Il nous montrait des choses nouvelles – la découverte. La découverte, la curiosité, c’est essentiel pour les mathématiques, découvrir de nouveaux horizons. Ces profs ont pu transmettre leur flamme, ça c’est très important. » insiste-t-il.  

Car le mathématicien est plein de cette distinction posée - sans exagération - dénuée de toute « surestimation du moi », posture à « l’Antique », flamboyante – sans mégalomanie. Il incarne un idéal. Une culture, un  équilibre  - une distance -     honnêteté – humilité   - Cédric Villani  est un être aimable dénué de toute forme de vanité. 

L’araignée, il la veut de pacotille, et il l’arbore en sorte de gris-gris anticonformiste. « Je suis un peu hybride » avoue-t-il lui-même.       

Les mathématiques, il les présente comme une école de pensée. Il ne faut pas en avoir peur.

Des qualités d’une personne qui ne sont pas inscrites dans ses gènes ou dans sa naissance mais des compétences acquises dans le contexte d’un « travail » régulier, inlassable. 

Il ajoute un petit conseil aux jeunes : « Ne jamais se laisser placer dans les boîtes. » … 

 

Une excellence 

Une posture de distinction 

Il poursuit une recherche esthétique – contre la barbarie – qui le rapproche effectivement de l’artiste.

 

    -----------------------------------------------------------------------------

 « Il y a encore de la place, dans ce monde de brutes pour des naïfs au cœur tendre. »

Cédric Villani.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le chêne parlant - dans mathématiques
commenter cet article

commentaires

Clovis simard 08/07/2016 04:17

EULER LE CYCLOPE-TARTAGLIA LE BÈGUE-CÉDRIC LE CLOWN: LE BEAU N'EST PAS PROBABLEMENT LA BONNE VOIE, C'EST MATHÉMATIQUES(fermaton.overblog.com)

Christine 14/05/2014 22:36

Déjà que je trouvais les matheux fascinants... Merci beaucoup, je fais de belles découvertes ici.

Bien cdt, Christine.

Leïla 04/03/2012 15:04

Alors le cœur tendre, le flic ou le mathématicien?Les deux?

Tu me rappelles -avec ce sujet des mathématiques- Virginie, ma vie d'épouse de mathématicien chercheur.Des maths partout, partout, partout.

Cédric 28/02/2012 11:59

La qualité du sujet doit tout à la qualité des yeux qui regardent... ;-)

Virginie 28/02/2012 08:39

PS : La qualité du propos doit tout aux qualités du sujet.

Virginie 26/02/2012 18:38

Cher Cédric,

Merci pour ce commentaire élogieux. Je crains fort ne pas être très « douée » en matière de réponse…

(Mis à part mon sempiternel : "Ca me touche beaucoup.")

Bonne fin de week-end, Virginie.

Cédric 26/02/2012 12:44

Vous avez le don, chère Virginie, de transmettre votre plaisir à partager ce qui vous touche.

C'est plaisir que d'être guidé par votre main.

Présentation

  • : Le chêne parlant
  • Le chêne parlant
  • : L'éclectisme au service de la pédagogie & L'art de suivre les chemins buissonniers. Blogue de Virginie Chrétien chrétien. Maître formatrice en lien avec l'ESPE de Lille. Rédactrice chez Slow Classes. Partenariat : philosophie Magazine. Écrivaine : La 6ème extinction - Virginie Oak.
  • Contact

Introduction.

L’éducation, dans son étymologie même, c’est : «Educere, ex-ducere, c’est conduire « hors de » rappelle le philosophe Henri Pena-Ruiz dans Le Philosophoire. Charles Coutel parle quant à lui d'[Educarea] ēdŭcāre ‘prendre soin de l’ignorance de l’élève’. "Le rôle de l’éducation - dit-il - c’est de me disposer à mon humanité en moi grâce à mon instruction." Ecoutons George Sand… « Mes pensées avaient pris ce cours, et je ne m'apercevais pas que cette confiance dans l'éducabilité de l'homme était fortifiée en moi par des influences extérieures. » George Sand, La mare au diable, Folio Classique, 892, P 37. Ce blogue se propose de partager des outils pédagogiques, des moments d'expériences, des savoirs, des lectures, de transmettre des informations relatives à la pédagogie ordinaire et spécialisée, des idées d’activités dans les classes allant du CP au CM2 en passant par la CLIS. Enfin, on y trouvera aussi quelques pensées plus personnelles. « Notre savoir est toujours provisoire, il n'a pas de fin. Ce n'est pas l'âge qui est le facteur déterminant de nos conceptions ; le nombre de « rencontres » que nous avons eues avec tel ou tel savoir l'est davantage, ainsi que la qualité de l'aide que nous avons eues pour les interpréter... » Britt-Mari Barth, le savoir en construction. ________________________________________________________________________________________________ 1 Le Philosophoire, L’éducation, n° 33, P16 2 P 52, Britt-Mari Barth – Le savoir en construction – Retz – Paris – 2004 – Isbn : 978725622347

Contributions et Partenariats.

Contributions gracieuses : Magazine Slow-classes. Numéro 1 Faire Mouche en géométrie et 2. Le moulinet à vent : mettre des mathématiques dans les voiles. ....... SLOW CLASSES : Slow Classes __________________________________________ Partenariat gracieux Philosophie Magazine. Philomag ________________________________________

Blogs voisins

Silapédagogie silapédagogie Aider ses élèves. com, un site de mathématiques créé par Marc Godin, chercheur en mathématiques, ce dernier est pointu et passionnant. Aider ses élèves . com Document Aider ses élèves . com - document

Emissions à écouter

___ Gai savoir Raphaël Enthoven - Paula Raiman et les indispensables Nouveaux chemins de la connaissance. Gai savoir ................................................................. Les nouveaux chemins de la connaissance - Adèle Van Reeth Les nouveaux chemins d'Adèle Van Reeth

Sites plus

Jaques Darriulat Jacques Darriulat _________________________________________ Philolog Philolog _______________________________________ Le lorgnon mélancolique. Le lorgnon mélancolique