Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 16:21

 lyubomir.bukov--shadows-of-past-bw.jpg

 

Lyubomir Bukov's - Gallery.

 

« Les gènes isolés sont muets ; 

ils ne peuvent s’exprimer que grâce aux apports de l’environnement. » 

Albert Jacquard, moi et les autres, 1* 

 

Le partisan du progrès étudie l’homme. 

Il décrit les déclins cognitifs, dissèque l'anatomie, évoque les dispositions, anticipe les prédispositions, trouve les forces et déniche les faiblesses humaines. Il faut s’incliner devant les puissances opératoires de la science.

Aucune erreur possible, le gène est responsable de tout. Le CEPT est cause du déclin cognitif.  Le pessimiste, homo-négativus atteint de cette saleté de variante du ADRA2b, jamais, ne pourra plus profiter de la beauté de son environnement.  Quant au BRCA1, sa corruption garantit le cancer. 

 dennis_ziliotto31.jpg

Dennis Zilotto - Photography.


      Le quidam à l’œil fixé sur le diagnostic est définitivement désespéré. La science a parlé. Le verdict est tombé. Résultat réclame chez le patient en bonne santé une amputation en grande pompe. Effaçant un grand malheur par un désagrément de moindre envergure.

 

« Dans  la pratique – pourtant, écrit très clairement Albert Jacquard - les systèmes auxquels nous nous intéressons ne sont nullement isolés ; ils sont en contact avec d’autres systèmes ; ils réalisent avec eux des échanges (notamment d’énergie) ; ils sont traversés par des flux ; à leurs limites ils subissent des perturbations provoquées par le milieu qui les entoure. » 1* p 129.

 

Le généticien ajoute : « un gène ne s’exprime jamais seul, il se manifeste dans un ensemble, et il peut être jugé en dehors de son contexte. » 2*

 

Colombie.

Les Kogis aux yeux brillants établissent toujours conseil les nuits sans lune. 

Ce qu’ils recherchent, c’est le noir absolu. Dans ce néant complet, leurs paroles naissent de l’ombre, semblent sorties de l’air ; palabres d’âmes caressées de pénombre.

L’occidental perdu dans ce fado, examine l’espace comme un fou : à la recherche d’un individu. Cherchant une main, un pied, un torse, une tête. Quelque chose qui ressemble à un indien ou à un sage. Une humanité, n’importe quoi pourvu que ce soit précis. Un point d’ancrage, une forme à qui s’adresser. 

Peine perdue, leurs voix sont profondément attachées à l’espace. Se répondant curieusement de lieu en lieu. 

Et c’est vertige que de se heurter à leurs appels sans point de départ. 

Leurs dialogues deviennent des échos, vastes comme une conscience multiple se parlant à soi-même.   

Dans cette assemblée sans sujet - divergences d’intensité sans propriétaire - les esprits prennent leur essor.. Langages sans gouvernement. 

Volontés sans maîtres. 

Personne ne peut prendre le dessus.

 

-------------------

 

1*  Albert Jacquard, moi et les autres, initiation à la génétique, p 133.

Point, Seuil, 1983, ISBN : 2-02-048237-1

 

2* P 94 (contre le cloisonnement) : De même la notion de « bon » et de « mauvais » gène a pratiquement disparu ; car un gène ne s’exprime jamais seul, il se manifeste dans un ensemble, et il peut être jugé en dehors de son contexte.

3* P 95 : le gène S est-il bon ou mauvais ? ainsi posée, la question n’a pas de réponse : il est catastrophique pour ceux qui en reçoivent deux exemplaires, et en meurent ; il est bénéfique pour ceux qui n’en reçoivent qu’un exemplaire, ils sont protégés contre le paludisme.

Il semble que, dans de nombreux cas, il soit ainsi impossible de porter un jugement sur la valeur de tel ou tel gène. 

Albert Jacquard, moi et les autres, initiation à la génétique, Point, Seuil, 1983, ISBN : 2-02-048237-1

 

« On n’ « est » pas intelligent, on le devient  - nous rappelle Albert Jacquard -

Il est très facile de ne pas devenir intelligent, la recette est simple : s’assoupir dans la passivité des réponses apprises, renoncer à l’effort de formuler ses propres questions . » Albert Jacquard, moi et les autres (1) p 123.

Albert Jacquard

-------------------

Sites 

 

France Culture, bien sûr.  Sur les Docks du 08/10/2013. Irène Omélianenko.

"Chez les indiens Kogis."   

----------------

Bienvenue à Gattaca

 

 

 

      Je rentre chez moi.

 

 

 

--------------

 

Et l'environnement ? 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le chêne parlant - dans scientifiques en recherche
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chêne parlant
  • Le chêne parlant
  • : L'éclectisme au service de la pédagogie & L'art de suivre les chemins buissonniers. Blogue de Virginie Chrétien chrétien. Maître formatrice en lien avec l'ESPE de Lille. Rédactrice chez Slow Classes. Partenariat : philosophie Magazine. Écrivaine : La 6ème extinction - Virginie Oak.
  • Contact

Introduction.

L’éducation, dans son étymologie même, c’est : «Educere, ex-ducere, c’est conduire « hors de » rappelle le philosophe Henri Pena-Ruiz dans Le Philosophoire. Charles Coutel parle quant à lui d'[Educarea] ēdŭcāre ‘prendre soin de l’ignorance de l’élève’. "Le rôle de l’éducation - dit-il - c’est de me disposer à mon humanité en moi grâce à mon instruction." Ecoutons George Sand… « Mes pensées avaient pris ce cours, et je ne m'apercevais pas que cette confiance dans l'éducabilité de l'homme était fortifiée en moi par des influences extérieures. » George Sand, La mare au diable, Folio Classique, 892, P 37. Ce blogue se propose de partager des outils pédagogiques, des moments d'expériences, des savoirs, des lectures, de transmettre des informations relatives à la pédagogie ordinaire et spécialisée, des idées d’activités dans les classes allant du CP au CM2 en passant par la CLIS. Enfin, on y trouvera aussi quelques pensées plus personnelles. « Notre savoir est toujours provisoire, il n'a pas de fin. Ce n'est pas l'âge qui est le facteur déterminant de nos conceptions ; le nombre de « rencontres » que nous avons eues avec tel ou tel savoir l'est davantage, ainsi que la qualité de l'aide que nous avons eues pour les interpréter... » Britt-Mari Barth, le savoir en construction. ________________________________________________________________________________________________ 1 Le Philosophoire, L’éducation, n° 33, P16 2 P 52, Britt-Mari Barth – Le savoir en construction – Retz – Paris – 2004 – Isbn : 978725622347

Contributions et Partenariats.

Contributions gracieuses : Magazine Slow-classes. Numéro 1 Faire Mouche en géométrie et 2. Le moulinet à vent : mettre des mathématiques dans les voiles. ....... SLOW CLASSES : Slow Classes __________________________________________ Partenariat gracieux Philosophie Magazine. Philomag ________________________________________

Blogs voisins

Silapédagogie silapédagogie Aider ses élèves. com, un site de mathématiques créé par Marc Godin, chercheur en mathématiques, ce dernier est pointu et passionnant. Aider ses élèves . com Document Aider ses élèves . com - document

Emissions à écouter

___ Gai savoir Raphaël Enthoven - Paula Raiman et les indispensables Nouveaux chemins de la connaissance. Gai savoir ................................................................. Les nouveaux chemins de la connaissance - Adèle Van Reeth Les nouveaux chemins d'Adèle Van Reeth

Sites plus

Jaques Darriulat Jacques Darriulat _________________________________________ Philolog Philolog _______________________________________ Le lorgnon mélancolique. Le lorgnon mélancolique