Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 09:52

l-agneau-qui-ne-voulait-pas-etre-un-mouton.jpg

L’agneau qui ne voulait pas être un mouton

Un troupeau de moutons se révolte contre le loup.

Une fable où il est question de courage, de solidarité et de résistance.
(Editions Syros).

 

 

« Il y a un enjeu démocratique très important derrière.

Etre lecteur, c'est complexe : ça demande des références.

Ca demande une culture.

Est-ce que ça, on le réserve à l'élite ? 

Est-ce qu'on est suffisamment méprisant 

pour dire que  dans les milieux populaires,

il faut faire des choses faciles ? »

Yvanne Chenouf.

 

« On aurait dû dire non, résister davantage. »
Matin Brun,
 Franck Pavloff.

 

  

Quand le troupeau – endormi – broute paisiblement, le loup n’est jamais loin !

 

Le Blog "A lire au pays des merveilles" reprend avec beaucoup de clarté la thématique difficile du livre.


« Depuis toujours, on vivait dans le pré, nous, les moutons. Celui-là, on ne l'aimait pas.

  

 

Depuis toujours,le soleil se levait et se couchait sur nos toisons.

  

 

Pourtant un soir, un loup vint à rôder autour du troupeau.

On aurait dû se méfier et se serrer les coudes.
Seulement voilà, depuis toujours, on vivait tête baissée, occupés à brouter, alors on a continué !"

 

Histoire ordinaire de "petites lâchetés occasionnelles,  habituelles" et pourtant, comme l'indique le site consacré à la littérature de Lille 3 "en rien moralisateur.".

 

Le loup engloutit d’abord un mouton malade, après tout…

 

Puis un mouton noir… Bof, on ne l’aimait pas trop.

 

Un mouton à trois pattes, un autre qui louchait, une mère et ses petits…

   

Faire fonctionner l’intelligence, se libérer des influences sournoises qui nous manipulent, nous endorment.

  

Exploitation pédagogique de l'album proposée par l'Académie de Marseille.

Exploitation possible en Arts Plastiques proposée par L'Académie de Lyon 2.

Apprendre à lire au cycle 2... Académie de Guadeloupe.

Autres pistes... Curiosphère.

 

Le roman de Franck Pavloff " Matin Brun ", s’y emploie - lui aussi - doucement, posément, intensément. 

 

Pour une exploitation pédagogique de "Matin Brun" en seconde.

   

 

« Quand ils sont venus chercher les communistes, je n'ai rien dit…
Je n'étais pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes...
Je n'ai rien dit,
je n’étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les juifs...
Je n'ai rien dit,
je n’étais pas juif.
Quand ils sont venus chercher les catholiques.
Je n'ai rien dit,
je n’étais pas catholique.
Puis ils sont venus me chercher.
Et il ne restait plus personne pour protester. »
 

« Rue des écoles »,
une émission de Louise Tourret du mercredi 25 novembre 2009 diffusée sur France culture,
aborde cette question d’une littérature enfantine engagée et engageante, celle qui provoque un choc, invite à la réflexion du lecteur.

 

« Les écrivains sont des experts de la langue... L'album, c'est sûrement la lecture la plus exigeante qui existe.... - Explique Yvanne Chenouf [Pour enseigner la compréhension Yvanne Chenoufd'albums, circonscription de Grenoble 4] professeur à l'IUFM de Livry-Gargan - C'est à dire que l'on fait toujours comme si parce qu'il y a des images ce serait pour les petits... chez Syros.   

L'agneau qui ne voulait pas être un mouton... fait référence aux moutons de Panurge de Rabelais...

Il est assez simple à comprendre... parce qu'il a une narrativité assez linéaire... l'album 'l'agneau qui ne voulait pas être un mouton'... est construit sur des ellipses... des ellipses constituées à la fois sur les images, à la fois sur le texte... ce qui veut dire que ça va donner de la part du lecteur un énorme travail de complétude...   la littérature de jeunesse est référentielle, c'est à dire, elle fait référence à la mythologie et elle fait référence à la littérature classique ».

 

Jacques Mahieux, inspecteur de l'éducation nationale, adjoint à l'inspecteur d'académie de Seine Saint Denis, poursuit :


« Entrer dans des textes difficiles, la littérature de jeunesse a aussi cette fonction là… L'enjeu, c'est de rendre un lecteur autonome. »  Lire des contes

 

Yvanne Chanouf : « Les adolescents aiment bien lire les mêmes choses ensemble, participer à quelque chose... L'importance de l'apprentissage c'est de dire...  ce qui se passe à l'écrit, ce n'est pas la même chose que ce qui se passe sur l'image. (tv)  Pour que ça rentre dans la vie (la lecture), il faut que ça devienne une pratique sociale. »

 

Raison pourquoi, j'offre tous les jours (ou presque) un moment de lecture aux élèves, moment dit de "lecture offerte".

 

Elle défend, dans un entretien donné au journal "L'express" : "... une fréquentation assidue des livres. Il ne s'agit pas de dire aux enfants: «Tu dois lire», sans jamais lire soi-même. Si dans la famille la lecture a une valeur, les enfants se diront «ça doit être important» et, par mimétisme, liront aussi. Le problème est que la lecture est une pratique sociale avant d'être une pratique scolaire, comme dit Jean Foucambert, ex-chercheur à l'INRP. Les milieux lettrés sont le plus souvent privilégiés. Les autres milieux n'ont ni les moyens d'acheter les livres ni le temps et la disponibilité d'esprit pour lire le soir une histoire à leurs enfants et lire eux-mêmes. C'est une bataille culturelle et politique. "

   

Yvanne Chenouf : "lire, c'est transformer le monde !" 

 

« On est juché sur les épaules de ceux qui ont construit le savoir avant nous ». Grandir ne peut être que le bien commun, une route vers l’émancipation. Pour cela, « sucer des fables » avec le lait de l’enfance, mettre en avant la littérature dans l’enseignement, c’est aider à construire une conscience collective, une tradition littéraire, mais aussi des identifications sociales multiples.

 

La chercheuse conclut :

 

A quoi bon apprendre à lire si ce n’est pas pour apprendre à faire tourner le monde autrement ? »

 

 

 

Entrez dans l'univers de Didier Jean et Zad

 

 

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Pour aller plus loin...

 

Voici une vidéo reprenant le texte intégral de "Matin Brun"

sous forme d'animation.  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le chêne parlant - dans Albums
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chêne parlant
  • Le chêne parlant
  • : L'éclectisme au service de la pédagogie & L'art de suivre les chemins buissonniers. Blogue de Virginie Chrétien chrétien. Maître formatrice en lien avec l'ESPE de Lille. Rédactrice chez Slow Classes. Partenariat : philosophie Magazine. Écrivaine : La 6ème extinction - Virginie Oak.
  • Contact

Introduction.

L’éducation, dans son étymologie même, c’est : «Educere, ex-ducere, c’est conduire « hors de » rappelle le philosophe Henri Pena-Ruiz dans Le Philosophoire. Charles Coutel parle quant à lui d'[Educarea] ēdŭcāre ‘prendre soin de l’ignorance de l’élève’. "Le rôle de l’éducation - dit-il - c’est de me disposer à mon humanité en moi grâce à mon instruction." Ecoutons George Sand… « Mes pensées avaient pris ce cours, et je ne m'apercevais pas que cette confiance dans l'éducabilité de l'homme était fortifiée en moi par des influences extérieures. » George Sand, La mare au diable, Folio Classique, 892, P 37. Ce blogue se propose de partager des outils pédagogiques, des moments d'expériences, des savoirs, des lectures, de transmettre des informations relatives à la pédagogie ordinaire et spécialisée, des idées d’activités dans les classes allant du CP au CM2 en passant par la CLIS. Enfin, on y trouvera aussi quelques pensées plus personnelles. « Notre savoir est toujours provisoire, il n'a pas de fin. Ce n'est pas l'âge qui est le facteur déterminant de nos conceptions ; le nombre de « rencontres » que nous avons eues avec tel ou tel savoir l'est davantage, ainsi que la qualité de l'aide que nous avons eues pour les interpréter... » Britt-Mari Barth, le savoir en construction. ________________________________________________________________________________________________ 1 Le Philosophoire, L’éducation, n° 33, P16 2 P 52, Britt-Mari Barth – Le savoir en construction – Retz – Paris – 2004 – Isbn : 978725622347

Contributions et Partenariats.

Contributions gracieuses : Magazine Slow-classes. Numéro 1 Faire Mouche en géométrie et 2. Le moulinet à vent : mettre des mathématiques dans les voiles. ....... SLOW CLASSES : Slow Classes __________________________________________ Partenariat gracieux Philosophie Magazine. Philomag ________________________________________

Blogs voisins

Silapédagogie silapédagogie Aider ses élèves. com, un site de mathématiques créé par Marc Godin, chercheur en mathématiques, ce dernier est pointu et passionnant. Aider ses élèves . com Document Aider ses élèves . com - document

Emissions à écouter

___ Gai savoir Raphaël Enthoven - Paula Raiman et les indispensables Nouveaux chemins de la connaissance. Gai savoir ................................................................. Les nouveaux chemins de la connaissance - Adèle Van Reeth Les nouveaux chemins d'Adèle Van Reeth

Sites plus

Jaques Darriulat Jacques Darriulat _________________________________________ Philolog Philolog _______________________________________ Le lorgnon mélancolique. Le lorgnon mélancolique