Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 11:30

Hemiksen--vers-1500----vers-156.jpgVan Hemessen - Vanité  - vers 1535 -1540. Huile sur bois.

 

Certains ont besoin de contempler le crépuscule, sentir l’inclinaison des rayons par degré, s’épouvanter des reflets ambrés, s’asperger de couleurs vitrifiées, mesurer minute après minute le sablier du temps, respirer l’âcre parfum d’une faneur*, géo-localiser l’entrée d’un tombeau, s’ombrer l’œil de la nuit ou - encore - parsemer leur existence d’acide. 

Oui, certains ont besoin de sentir ces cauchemars dans leur chair, de toucher – sans doute -  leur déclin du doigt, se meurtrir de leur absolue finitude, conserver les lambeaux poussiéreux de leur vie à fin* de ressentir la pleine puissance de leurs organes.

 

« Je veux vivre, sentir des sensations fortes, actives. » me dit un jour un moniteur à l'enthousiasme sympathique non sans avoir préalablement indiqué au groupe de gogos présents – dont je faisais partie - quel était « Le mode d’emploi de la plage. » 

« Je vais nager avec les grands requins blancs… Oui, ça… ajouta-t-il  l’œil mouillé de bonheur et le torse gonflé d’énergie…  Ca... ça , un jour je vais le faire.** »

 

D’autres n’ont pas besoin de ces piqûres pour se perfuser un succédané de vie en intraveineuse.

 Francine-Van-Hove---tache-de-vin.jpg

Ceux-là ne remuent rien, ne creusent pas plus, n’espèrent pas davantage mais laissent glisser sur leur rétine la gouttelette tremblotante du vin projeté sur une nappe, les fragments musicaux d'une poétique distillée dans un livre, l’esthétique d’une vanité aux ailes ouvertes.

 

Ceux-là ont le néant réfracté d’un soleil éteint depuis leur naissance.

 

----------------------------

      * Librement détourné, et avec délectation qui plus est.

      ** Ce qui ne saurait constituer le meilleur moyen de rester en vie.    

 

 

"Ce tableau refaçonne la perception que nous avons des vanités.

L’identité de cet ange qui ne nous est pas donné – a une expression énigmatique – décryptable. Ses yeux nous regardent de ses ailes colorées, nous percevons les chatoiements lumineux du vivant.

      Van Hemessen a imposé parmi les romanistes une interprétation très personnelle des italiens du début du XVIe siècle dont cet ange à la stature puissante est caractéristique. 

L’iconographie est ici insolite : alors que le crâne et les inscriptions évoquent la vanité des plaisirs terrestres, les ailes de papillon faisant allusion à l’immortalité de l’âme tempèrent le pessimisme habituel du genre. Le crâne dans le miroir est sans doute le reflet d’un personnage qui occupait un volet droit disparu que l’ange vient avertir de l’aboutissement inéluctable de toute destinée humaine. Les quelques mots autour du miroir « Ecce rapinam rerum omnium » désignent la mort comme le pillage de toutes choses."

Palais des Beaux-Arts de Lille.

 

Alexis Donetzkoff, Conservateur du patrimoine au Palais des Beaux-Arts de Lille : 

"Peinture inédite jusqu’à son passage en vente publique, la Vanitéde Jan van Hemessen est apparue dès ce moment comme une oeuvre incontestable et importante de ce peintre. Elle est à dater probablement vers 1535-1540. A ce tournant de sa carrière, l'artiste, qui a acquis une connaissance approfondie des peintres d'Italie du Nord, peut-être à l'occasion d'un voyage dans ce pays, achève d'élaborer une manière "romanisante" très personnelle dont cet ange à la stature puissante est un exemple caractéristique. Le triptyque du Jugement Dernier exécuté vers 1537 pour la famille Rockox (Anvers, église Saint-Jacques), avec lequel notre tableau présente plus d’un point commun, amène même à se demander si l’artiste n’a pas vu la fresque de Michel-Ange à la Sixtine en cours d’exécution. L'iconographie, qui est bien celle d'une Vanité, présente cependant des caractères insolites. Le crâne et les inscriptions correspondent bien à l'insistance traditionnelle sur la vanité des plaisirs de l'existence. Les ailes de papillon de l'ange, en revanche, sont sans doute là pour tempérer le pessimisme habituel du genre en rappelant la résurrection de la chair. Surtout, le crâne n'est très probablement que le reflet d'un personnage qui occupait un volet droit disparu, peut-être une figure allégorique des plaisirs de ce monde ou, plus vraisemblablement, le portrait d'un haut personnage qu'un messager céleste vient avertir de l'aboutissement inéluctable de toute destinée humaine. Une telle création, sans équivalent connu, contribue à confirmer la place éminente de Hemessen parmi les peintres flamands du 16e siècle." 

 

Lille, Palais des Beaux-Arts

Numéro d'inventaire : P 2009 

Date d'acquisition : Acquis en 1994 avec l'aide du F.R.A.M. et le mécénat de White Public Relation, Tokyo.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le chêne parlant - dans Arts
commenter cet article

commentaires

France Culture - L’indispensable. 31/08/2012 07:49


Vous avez raison – cher Nuage de nous rappeler l’exposition Babel. En matière de culture, on ne communique
 jamais assez. 


 


Evoquons également la qualité des visites guidées (gratuites lors de la nuit des musées).


Chaque premier dimanche, l’entrée est gratuite.


 


Nota : Reprise de l’excellente émission des 'Nouveaux chemins de la connaissance' cette semaine, tous les jours de 10h00 à 11h00.


 


Nouvelle émission du « Gai savoir » tous les dimanches de 16h à 17h00.


 


A vos écouteurs, donc !

Nuageneuf 29/08/2012 18:55


 


Merci chère Virginie pour ce partage très enrichissant.


On ne prête qu'aux riches alors on rappellera l'aphorisme bateau de Cocteau, en à peu près et de mémoire : "Les miroirs feraient bien de réfléchir avant de renvoyer des images"...


 


Noté également dans la première vidéo en provenance de Wéo  l'évocation du commentateur dont j'ai omis le nom et qui s'étonne que "l'ange n'ait pas sexe" !...


Ps : Et puisque vous évoquez le PBA de Lille, évoquons la très belle expo BABEL que se tient jusqu'à la fin de l'année et qui ne déçoit pas.)



Présentation

  • : Le chêne parlant
  • Le chêne parlant
  • : L'éclectisme au service de la pédagogie & L'art de suivre les chemins buissonniers. Blogue de Virginie Chrétien chrétien. Maître formatrice en lien avec l'ESPE de Lille. Rédactrice chez Slow Classes. Partenariat : philosophie Magazine. Écrivaine : La 6ème extinction - Virginie Oak.
  • Contact

Introduction.

L’éducation, dans son étymologie même, c’est : «Educere, ex-ducere, c’est conduire « hors de » rappelle le philosophe Henri Pena-Ruiz dans Le Philosophoire. Charles Coutel parle quant à lui d'[Educarea] ēdŭcāre ‘prendre soin de l’ignorance de l’élève’. "Le rôle de l’éducation - dit-il - c’est de me disposer à mon humanité en moi grâce à mon instruction." Ecoutons George Sand… « Mes pensées avaient pris ce cours, et je ne m'apercevais pas que cette confiance dans l'éducabilité de l'homme était fortifiée en moi par des influences extérieures. » George Sand, La mare au diable, Folio Classique, 892, P 37. Ce blogue se propose de partager des outils pédagogiques, des moments d'expériences, des savoirs, des lectures, de transmettre des informations relatives à la pédagogie ordinaire et spécialisée, des idées d’activités dans les classes allant du CP au CM2 en passant par la CLIS. Enfin, on y trouvera aussi quelques pensées plus personnelles. « Notre savoir est toujours provisoire, il n'a pas de fin. Ce n'est pas l'âge qui est le facteur déterminant de nos conceptions ; le nombre de « rencontres » que nous avons eues avec tel ou tel savoir l'est davantage, ainsi que la qualité de l'aide que nous avons eues pour les interpréter... » Britt-Mari Barth, le savoir en construction. ________________________________________________________________________________________________ 1 Le Philosophoire, L’éducation, n° 33, P16 2 P 52, Britt-Mari Barth – Le savoir en construction – Retz – Paris – 2004 – Isbn : 978725622347

Contributions et Partenariats.

Contributions gracieuses : Magazine Slow-classes. Numéro 1 Faire Mouche en géométrie et 2. Le moulinet à vent : mettre des mathématiques dans les voiles. ....... SLOW CLASSES : Slow Classes __________________________________________ Partenariat gracieux Philosophie Magazine. Philomag ________________________________________

Blogs voisins

Silapédagogie silapédagogie Aider ses élèves. com, un site de mathématiques créé par Marc Godin, chercheur en mathématiques, ce dernier est pointu et passionnant. Aider ses élèves . com Document Aider ses élèves . com - document

Emissions à écouter

___ Gai savoir Raphaël Enthoven - Paula Raiman et les indispensables Nouveaux chemins de la connaissance. Gai savoir ................................................................. Les nouveaux chemins de la connaissance - Adèle Van Reeth Les nouveaux chemins d'Adèle Van Reeth

Sites plus

Jaques Darriulat Jacques Darriulat _________________________________________ Philolog Philolog _______________________________________ Le lorgnon mélancolique. Le lorgnon mélancolique