Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 13:49

Deborah---la-malediction-des-maths-4.jpg

 

 

-------

 

Distraction, manque d’énergie, fatigue – face aux mathématiques, l’élève ordinaire développe une multitude de symptômes. 

A son ennui profond, s’ajoute le syndrome de la pantoufle. Autrement dit, une phase d’endormissement, anesthésie où l’absence de sensation est généralement suivie d’un réveil douloureux.   

 

Pire, il arrive que quelques élèves inconscients du danger, tel Empédocle* curieux de découvrir l’alchimie de la matière ardente - prêt à tous les émerveillements – s’approchent du cratère insondable des opérations. Calculs** au bord desquels les malheureux penchent un peu trop l’esprit, cherchant à résoudre l’équation des nombres jusqu’à en perdre la tête. Que reste-t-il  alors de leurs velléités scientifiques ?

Plus rien ! 

La surchauffe aura projeté les agitations fébriles vers de sombres élévations intellectuelles. 

              Laissant pour tout souvenir un précipité de pierre. 

                          Gouffre au bord duquel un objet terrible, une vision accablante, une sandale enracinée aura tôt fait de rendre fou le mathématicien en herbe ayant assisté à la scène.

 

Comment dès lors, nourrir l’effort, aborder cet apprentissage sans vivre les exercices comme une batterie de calculs ? Rafales d’exercices aussi compliqués qu’impossibles ? Forme ultime d’un désagrément frisant l’instrument de torture (Sauf pour les médaillés Fields et notamment Cédric Villani ayant résolu 200 énigmes chaque mercredi de son enfance – révélation frisant la provocation.) ? Peut-on développer la puissance de calcul sans augmenter le désarroi de l’élève au cube, sans atteindre  l’apothéose de l’écœurement ? 

 

      [Humour. Le chêne parlant, le seul blogue pédagogique capable de mêler ‘Perfect sense’, PI, Mister Nobody, Un plan parfait, Etienne Klein et Einstein dans la même vidéo]

 

Comment faire d’un outil mortifère, un objet de contemplation ? 

Est-il seulement possible de dépasser l’expérience négative ? De se dégager de ce théorème de l’angoisse ? Cheminer. Surmonter ce volcan de la nullité. Entrer dans cette nécessité qui fait de l’écorce terrestre un terreau nourricier, une substance aimable, digne d’intérêt ? 

 

Scieszka Jon & Lane Smith ont relevé le défi. Leur livre « La malédiction des maths » crée un rupture. Dépayse.

En projetant sur le tableau vert les inquiétudes enfantines, les auteurs en font prendre conscience. Les exposent. Les dédramatisent. Quoi de plus rassurant, en effet, que de confier ses craintes ? En parler n’est-ce point déjà entrer dans  un processus de guérison ? 

Psychanalystes et psychologues ne sauraient démentir. 

 

Faire l’expérience de ses craintes en passant par l’album, c’est penser autrement. S’enraciner dans  la vie sans la fuir. Ouvrir la porte de la peur, en passer le seuil. Se déplacer par rapport à ses tourments et ses réticences. 

 

Ce qui est en jeu, c’est de refuser le rapport exclusif des maths aux maths. Combattre cette image d’une science mathématique habitée uniquement par les nombres.

 

Car, en effet, l’épreuve mathématique comprend d’autres substances. Une multitude de dimensions. La compréhension des brumes de l’énoncé. Sa traduction en langage clair. Son analyse en terme d’images mentales. Sa mise en équation. A exposer tous ces paramètres, on en ressent un certain vertige. Une excitation. 

 

Décloisonner les maths. C’est sans doute développer la curiosité. Faire varier les entrées possibles, générer de la saveur.

 

 

                           Et anéantir - qui sait un instant, une seconde, un infini pour certains -

 

                                                                                          La malédiction de l’école.

 

----------------

 

* Patient vient du latin patiens, ayant des liens avec la souffrance, surtout le fait de l’endurer.

* Mythe d'Empédocle : le philosophe aurait été victime d'une éruption volcanique de l'Etna soit par suicide, soit par désir d'étudier le cratère. On aurait retrouvé l'une de ses sandales.

** Calcul vient du latin calculus – autrement dit caillou ou petite pierre, d’où les calculs rénaux.

 

 

---------------------

      La preuve en images :   Séance expérimentée par votre serviteur le Chêne en CLIS (élèves de niveau CP à CM1) et en CE1 - et ce avec succès. 

Possible dès le CE1    - CE 2.


Nous allons utiliser certains exercices de l'album et en adapter d'autres. Les problèmes trop compliqués seront masqués par des feuilles colorées. 

P1070444.JPG

 

Exercice 1 (à compliquer suivant les élèves) : 


 

P1070446.JPG       P1070445    

 

 

     

Aides possibles  : 

aides-chemises.JPG             P1070434

 

 

 

 

 

 

..

P1070449-copie-1    

   

 

Manipulation                           ou                                    Ardoises : 


P1070452           P1070460

 

 

 

 

 

 

 

 

Synthèse - selon ses procédures : 

 P1070466.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

----------------------------

 

Exercice 2 :

 

P1070483.JPG   P1070471.JPG

 

 

 

Aides possibles : 


P1160824.JPG  aide-bus--2.JPG   Aide-bus.JPG

 

       Comparaison des calculs : 


P1070473.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Synthèse : 

  P1070475.JPG

         P1070480.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Exercice 3:

 


 P1070500.JPG      P1070496.JPG

 

 

 

Ardoises : 

P1070484.JPG   P1070487.JPG

 

 

Séance possible ( ceci est une proposition, pas un modèle) : 

 

 

La-malediction-des-maths---seance-proposition-1.JPG       proposition-de-seance---la-malediction-des-maths---2.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

---------------------

 

 

Auteur : Scieszka Jon 

Titre : La malédiction des maths. 

Editeur : Seuil Jeunesse Paris, 1997 

Illustrateur : Lane Smith

 

------------------------

 

Sites 

 

La malédiction des maths. Proposition CM1/ CM2  - APMEP 

 

 

Académie Bourgogne - CM1/ CM2     Document très bien fait. 

Nicole BONNET, professeur de mathématiques à l’IUFM de Dijon, IREM de Dijon, 

Elisabeth OUDON, professeur des écoles, maître formateur à l’école Petit Bernard de Dijon 

et ses élèves (années 2004-2005 et 2005-2006)

 

Académie de Nancy Metz - CE2

 

Académie de Nancy - Raphaëlle Lemoy – Cathia Batiot – Fabien Diwo

 

Acheter - la malédiction des maths

      ------------------------

 

Le chapeau

 

 

 

réponse

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le chêne parlant - dans mathématiques
commenter cet article

commentaires

The speaking oak 15/05/2014 20:33

Dear snoring aids,


Many thanks for your comment.

Mathematics, it can be practical, beautiful, poetic… except at school ?

snoring aids 15/05/2014 13:24

I agree to the fact that there are a lot of unusual symptoms children develop while dealing with the subject Math. It was very informative know about the psychological as well as scientific reasons behind it. The post was totally worth reading. Thanks for the share.

Le chêne parlant 22/08/2013 09:00


Quelle assiduité, cher Nuage,


 


Vous voici donc fin près pour l’évaluation.


 


A la rentrée, interrogation écrite !


 





 


 



Nuageneuf 21/08/2013 11:36


 


Bonjour Virginie,


 


Cette période calme de l'année m'a donné le loisir de lire ou relire certains de vos billets. Ce fut toujours un plaisir et un réconfort de se sentir un peu moins ignorant...Quoique ! Bien sûr.


Merci, en tous cas, pour vos savants partages. Bien amicalement.


 


 

Le chêne des non-conseils 24/07/2013 14:54


Diantre cher Alfonso,


 


Nina a raison de vous sermonner. Où aviez-vous la tête, ce sont les vacances, enfin ! 


 


Ma fille, petite (elle a vingt ans à présent) , me fit le même genre de remarque. Alors que je lui expliquais la formation des dunes, cette dernière me répondit - non sans justesse :


« Arrête de faire ta prof, maman ! » 


 


Il n’est que le chêne pour couper les planches en quatre.


Pour tout dire, je « profite » des vacances pour ordonner, classer, trier et partager les nombreuses séances présentes dans mon ordinateur. Naturellement, cette mise en ligne fin juillet n’est
guère rationnelle - les enseignants étant eux-mêmes en vacances. Mon ancien professeur de marketing (J’ai fait des études d’économie) en deviendrait fou.  Effectivement, ce site ne vise
point à acquérir le maximum de vues, mais bien à défendre une culture et des savoirs exigeants tout en proposant des séances accessibles à tous les élèves.  


La chose est possible, je l’expérimente tous les jours dans ma pratique de classe. 


Je le partage, donc. 


 


Néanmoins, il semble difficile – voire dangereux – de faire de même en tant que parent. Un professeur est un professeur, un parent doit garder, de même, sa spécificité. Naturellement, les
caractères acquis ne sont pas cloisonnés. Un quart de pois à
peau lisse mêlé au quart des pois ridés, peut mener à toutes les brassages mathématiques. Ou aux prémices de la science. (Ces élèves pouvant d'ores et déjà travailler l’oral.) 


 


Bonnes vacances à vous et à Nina – cher Alfonso. 


 Embrassez-la de ma part sur le nez. 


 


 

Alfonso 24/07/2013 12:25


« Mes c'est les vacances ! me dit Nina ( en CE 2 à la rentrée), et me voici parti dans une explication tordue (en gros, qu'on peut en faire un jeu).


— Demain… Papa ! » qu’elle me chante. ( à table, on a joué avec les petits pois et j'ai parlé du chêne parlant !)



Présentation

  • : Le chêne parlant
  • Le chêne parlant
  • : L'éclectisme au service de la pédagogie & L'art de suivre les chemins buissonniers. Blogue de Virginie Chrétien chrétien. Maître formatrice en lien avec l'ESPE de Lille. Rédactrice chez Slow Classes. Partenariat : philosophie Magazine. Écrivaine : La 6ème extinction - Virginie Oak.
  • Contact

Introduction.

L’éducation, dans son étymologie même, c’est : «Educere, ex-ducere, c’est conduire « hors de » rappelle le philosophe Henri Pena-Ruiz dans Le Philosophoire. Charles Coutel parle quant à lui d'[Educarea] ēdŭcāre ‘prendre soin de l’ignorance de l’élève’. "Le rôle de l’éducation - dit-il - c’est de me disposer à mon humanité en moi grâce à mon instruction." Ecoutons George Sand… « Mes pensées avaient pris ce cours, et je ne m'apercevais pas que cette confiance dans l'éducabilité de l'homme était fortifiée en moi par des influences extérieures. » George Sand, La mare au diable, Folio Classique, 892, P 37. Ce blogue se propose de partager des outils pédagogiques, des moments d'expériences, des savoirs, des lectures, de transmettre des informations relatives à la pédagogie ordinaire et spécialisée, des idées d’activités dans les classes allant du CP au CM2 en passant par la CLIS. Enfin, on y trouvera aussi quelques pensées plus personnelles. « Notre savoir est toujours provisoire, il n'a pas de fin. Ce n'est pas l'âge qui est le facteur déterminant de nos conceptions ; le nombre de « rencontres » que nous avons eues avec tel ou tel savoir l'est davantage, ainsi que la qualité de l'aide que nous avons eues pour les interpréter... » Britt-Mari Barth, le savoir en construction. ________________________________________________________________________________________________ 1 Le Philosophoire, L’éducation, n° 33, P16 2 P 52, Britt-Mari Barth – Le savoir en construction – Retz – Paris – 2004 – Isbn : 978725622347

Contributions et Partenariats.

Contributions gracieuses : Magazine Slow-classes. Numéro 1 Faire Mouche en géométrie et 2. Le moulinet à vent : mettre des mathématiques dans les voiles. ....... SLOW CLASSES : Slow Classes __________________________________________ Partenariat gracieux Philosophie Magazine. Philomag ________________________________________

Blogs voisins

Silapédagogie silapédagogie Aider ses élèves. com, un site de mathématiques créé par Marc Godin, chercheur en mathématiques, ce dernier est pointu et passionnant. Aider ses élèves . com Document Aider ses élèves . com - document

Emissions à écouter

___ Gai savoir Raphaël Enthoven - Paula Raiman et les indispensables Nouveaux chemins de la connaissance. Gai savoir ................................................................. Les nouveaux chemins de la connaissance - Adèle Van Reeth Les nouveaux chemins d'Adèle Van Reeth

Sites plus

Jaques Darriulat Jacques Darriulat _________________________________________ Philolog Philolog _______________________________________ Le lorgnon mélancolique. Le lorgnon mélancolique