Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 09:38

Par Isabelle Clarke et Daniel Costelle - avec la contribution vocale de Mathieu Kassovitz.

 

Certaines images des deux premiers films peuvent choquer.

 

Film 1 :

 

Film 2 : 

 

 

Film 3 : 

 

 

Film 4 :

 

 

Film 5 :

 

Film 6 :

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Le chêne parlant - dans Histoire - Préhistoire
commenter cet article

commentaires

Le chêne 02/03/2013 19:40


Chers amis,


 


Merci de vos liens – toujours intéressants et enrichissants. 


 


Pour ce qui est de cette colorisation, elle ajoute certes en émotion, mais est-ce une manipulation ? 


Quand manipulation il y a, cette dernière ne se situe-t-elle pas dans la manière dont ont été prises les images et – surtout - dans « l’art » du montage ? 


L’homme est ainsi fait qu’il s’éloigne du lointain, du vieux – de ce qui lui semble emprunt de monotonie. Peut-être top proche des caves profondes et froides de son anxieuse finitude ? Quoi qu’il
en soit, le noir et blanc le laisse de marbre.


Les couleurs – au contraire - avivent son intérêt, réaniment les témoignages, offrent une nouvelle vision. On peut s’en offusquer. On peut le regretter.


Ou… à l’heure où des dires de « bonne guerre » remède à la crise refont surface, marteler, partager cette vision de l’absurde. Du désastre. De l’horreur. 


Les couleurs peuvent aussi produire des prises de conscience. 

Axel au bureau 01/03/2013 08:32


Cher Jean-Michel,


 


Suite à un petit souci d’internet domestique, Virginie n’est pas en mesure actuellement d’accéder à son espace ni, en conséquence, de répondre aux messages. 


(il est à craindre que cela dure au moins jusqu’au milieu de la semaine prochaine).


 


Très cordialement


Axel

Nuageneuf 28/02/2013 17:57


 


Les courts extraits que Virginie a le mérite de présenter dans cet article appellent à regarder le travail de Clarke et Costelle dans son entièreté. Apocalyspse est disponible en vidéo sur
Youtube gratuitement.


 


Les auteurs après avoir passé des années et des années à récolter un ensemble incroyable de documents inédits se sont longuement interrogés pour savoir s'ils allaient faire coloriser ou non.
C'est particulièrement parce que les survivants se font de plus en plus rares qu'ils décidèrent, après consultations diverses et agréements presque unanimes à coloriser. Bien sûr, à titre
personnel, cette colorisation ne me plait pas beaucoup. Mais pour transmettre la mémoire de cette période à une jeunesse habituée à la télé et aux jeux vidéos très colorés, il convenait de se
placer dans leurs perceptions, aujourd'hui et demain. 


 


Bien à vous.

Axel 27/02/2013 14:01


N’ayant pas encore regardé je n’ai pas d’avis pour l’heure sur ces vidéos.


 


Cependant, un sujet qui m’intéresse est le débat autour de la colorisation, du montage  et de l’exploitation des archives.  


Il y a ceux qui considèrent que « La colorisation assure une certaine proximité avec le présent. Pour elles, le jeune public est plus sensible aux images colorées ». D’autres qui pensent
au contraire que «  la colorisation fait perdre aux images leur authenticité. Aucune différenciation n’est possible entre archives personnelles et archives officielles. L’uniformité du
montage par la colorisation empêche la distinction et le contraste des sources ».


 


Sans avoir d’avis tranché la question est ouverte :


"Peut-on faire n'importe quoi avec les images d'archives ?"


"

Cédric 27/02/2013 10:31


 


Je vois qu'on a eu à peu près la même idée, j'ai visionné récemment ce documentaire-ci : the Second World War in colour. ( en anglais )


 


En plus des images il y a la lecture d'extraits de journaux intimes de certains "acteurs" de cette guerre.


 


Ca vous intéressera peut-être.


 


Bien à vous.

Nuageneuf 27/02/2013 10:23


 


Chère Virginie,


 


Je ne sais ce qui vous amène à cette publication. Je vous en félicite chaleureusement.


N'oublions pas surtout Daniel Costelle, indisscociable d'Isabelle particulièrement dans la réalisation d'Apocalypse. Le travail accompli par ces deux-là est plus qu'admirable il va sans dire et
aucune contestation historique n'est venue le mettre en cause. On précisera que ni l'un ni l'autre n'est juif. Ils incarnent ensemble le glorieux rôle de "passeurs de mémoire", d'"éveilleurs de
conscience".


 


J'ai abondamment parlé d'eux et du sujet par ailleurs. Merci encore, chère Virginie, de votre initiative.


 

Présentation

  • : Le chêne parlant
  • Le chêne parlant
  • : L'éclectisme au service de la pédagogie & L'art de suivre les chemins buissonniers. Blogue de Virginie Chrétien chrétien. Maître formatrice en lien avec l'ESPE de Lille. Rédactrice chez Slow Classes. Partenariat : philosophie Magazine. Écrivaine : La 6ème extinction - Virginie Oak.
  • Contact

Introduction.

L’éducation, dans son étymologie même, c’est : «Educere, ex-ducere, c’est conduire « hors de » rappelle le philosophe Henri Pena-Ruiz dans Le Philosophoire. Charles Coutel parle quant à lui d'[Educarea] ēdŭcāre ‘prendre soin de l’ignorance de l’élève’. "Le rôle de l’éducation - dit-il - c’est de me disposer à mon humanité en moi grâce à mon instruction." Ecoutons George Sand… « Mes pensées avaient pris ce cours, et je ne m'apercevais pas que cette confiance dans l'éducabilité de l'homme était fortifiée en moi par des influences extérieures. » George Sand, La mare au diable, Folio Classique, 892, P 37. Ce blogue se propose de partager des outils pédagogiques, des moments d'expériences, des savoirs, des lectures, de transmettre des informations relatives à la pédagogie ordinaire et spécialisée, des idées d’activités dans les classes allant du CP au CM2 en passant par la CLIS. Enfin, on y trouvera aussi quelques pensées plus personnelles. « Notre savoir est toujours provisoire, il n'a pas de fin. Ce n'est pas l'âge qui est le facteur déterminant de nos conceptions ; le nombre de « rencontres » que nous avons eues avec tel ou tel savoir l'est davantage, ainsi que la qualité de l'aide que nous avons eues pour les interpréter... » Britt-Mari Barth, le savoir en construction. ________________________________________________________________________________________________ 1 Le Philosophoire, L’éducation, n° 33, P16 2 P 52, Britt-Mari Barth – Le savoir en construction – Retz – Paris – 2004 – Isbn : 978725622347

Contributions et Partenariats.

Contributions gracieuses : Magazine Slow-classes. Numéro 1 Faire Mouche en géométrie et 2. Le moulinet à vent : mettre des mathématiques dans les voiles. ....... SLOW CLASSES : Slow Classes __________________________________________ Partenariat gracieux Philosophie Magazine. Philomag ________________________________________

Blogs voisins

Silapédagogie silapédagogie Aider ses élèves. com, un site de mathématiques créé par Marc Godin, chercheur en mathématiques, ce dernier est pointu et passionnant. Aider ses élèves . com Document Aider ses élèves . com - document

Emissions à écouter

___ Gai savoir Raphaël Enthoven - Paula Raiman et les indispensables Nouveaux chemins de la connaissance. Gai savoir ................................................................. Les nouveaux chemins de la connaissance - Adèle Van Reeth Les nouveaux chemins d'Adèle Van Reeth

Sites plus

Jaques Darriulat Jacques Darriulat _________________________________________ Philolog Philolog _______________________________________ Le lorgnon mélancolique. Le lorgnon mélancolique