Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 06:24

Dido-Elizabeth-Belle---vers-1778---avec-sa-cousine-Elizab.jpg« Celui qui est fort, c’est celui qui possède

à la fois la langue de sa communauté

et à la fois la langue du large. » 

Alain Bentolila

 

Alain Bentolila raconte :

« Je suis en Haïti, on milite pour le créole à l’école… Sous Duvalier je ne sais pas si vous voyez l’affaire.

On est avec quelques étudiants qui vont dans les villages et qui disent : « il faut que vos enfants apprennent à écrire et à lire en créole, c’est la langue de nos mères, c’est la langue de nos ancêtres, c’est la langue qui nous a délivré, etc ; »

 

On est là, heureux.

Une femme se lève et dit à l’étudiant qui est en train de psalmodier de donner ses slogans forts.

 

« Dis-moi tu ne serais pas le fils de Pradel Logicia…. ?

Oui, oui, c’est mon père.

Il n’est pas grainetier à la ville ?

Oui, oui.. il est grainetier à la ville.

 

je vais te raconter une histoire : 

Mon mari est mort et m’a laissé sans ressource. J’étais à la ville, j’ai vu ton père.

Il est marchand de graines.

Il m’a donné de quoi planter mais il m’a fait signer un papier.

Malheureusement, la maladie s’est mise dans les plantes et j’ai tout perdu.

Il est venu avec un Tonton Macoute et il m’a pris mon jardin.

 

Il m’a dit, regarde, c’est écrit là : Si tu me rembourses pas je prends ton jardin !

En quoi c’était écrit, d’après toi, ce papier ? 

En Français.

Tu crois que mes enfants sauront se défendre avec le créole quand ils sauront lire et écrire en créole ?"

Declarons-les-esclaves-etre-meubles.jpg

 

Si vraiment notre travail, c’est d’aider à se défendre contre l’exploitation. Il faut s’emparer de la langue des autres." 

 

"Si on veut se défendre, il faut apprendre la langue du dominant." 

 

 billet-de-vente-d-esclaves--17-mai-1816---Cuba.jpg abolition03.jpg  

 

-oeuvre-du-Guadeloupeen-Guillaume-Guillon-Lethiere---1760.jpg 

Oeuvre magistrale du Guadeloupéen Guillaume Guillon Lethière (1760 - 1832 )

Guillaume Guillon « Le Serment des Ancêtres » peint en 1822

 

------------------------

Dido Elizabeth Belle

 

 

 

Vraie ou fausse égalité ? La réponse est peut-être dans le livre...

-------------------------

 

--------------------------------------
Sites 
Archives numériques Bordeaux - Lycée Orthez
Vente d'esclaves.
The Brimstone Butterfly
Aimer la littérature - Mérimée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le chêne parlant - dans Histoire - Préhistoire
commenter cet article

commentaires

amazon.com 22/10/2014 08:24

Site exceptionnel! Je veux pour rendre grâce à du travail que vous avez fait écrit cette écriture-up particulier. Je suis en espérant un meilleur similaire faire le travail par une personne très bientôt dans le même temps. Je devais pour l'apprécier en raison de ce sites! Vive destiné à donner. Bons sites!

le chêne et son ombre 22/10/2014 11:34

Cher huile d'argan, 100% bio-logique,

Merci de votre enthousiasme communicatif.

http://roughdreams.fr/2011/05/robert-shana-parkeharrison/

http://www.poweredwebdev.com/ 16/07/2014 13:28

This is the first time I am reading about the legendary work “The Oath of the Ancestors” by Guillaume Guillon. I think the pictures have got a lot of stories to tell about the historical events happened in Haiti and also about the ordinary people lived there. Thanks.

The speaking oak 18/07/2014 08:06

Dear poweredwebdev,


Breaking the chains is undoubtedly an act which raises man to the level of humanity.

Fernand Chocapic 10/06/2012 11:20


30% sur les guéridons ? Je vais réfléchir à votre offre. Elle me semble intéressante.

Virginie 09/06/2012 07:03


Cher Fernand Chocapic,


 


Peut-être pourriez-vous essayer la méditation transcendantale ?


Sait-on jamais, les doses homéopathiques font bien 30% de guéridons. 


Un peu de sucre et d’eau non ferrugineuse c’est pas cher payé 


– ça fait la fortune des labos (leurs esprits charitables vous en remercieront), 


ça ne ruine ni la pensée, ni le portefeuille et c’est 100% garanti sans danger.


 


Bonne journée à vous. Le chêne. 

Fernand Chocapic 08/06/2012 23:09


S'il est vrai que la langue est faite de pollens aériens, je ne m'étonne plus d'avoir le rhume des foins.

Virginie - le chêne mansardé 04/06/2012 20:06


« Laissez le mal aux naufragés


Vent de sable est vent de torture,


Notre joie naquit tout après. »


 





                         Edouard Glissant La terre inquiète (1955)


                         http://www.edouardglissant.fr/


 


La voix


« Mon berceau s'adossait à la bibliothèque,


Babel sombre, où roman, science, fabliau,


Tout, la cendre latine et la poussière grecque,


Se mêlaient. J'étais haut comme un in-folio. »


                               Charles Baudelaire.


 


Cher Alfonso,


 


Telle la Poésie tellurique et solaire,


 


La langue est faite de cendre et de feu,


De braises éruptives et de coulées languissantes,


De songes d’étés et de réalités glaçantes,


De pollens aériens et de troncs abrasés,


 


D’encres terreuses et de sécheresses blanches,


De saisons vaporeuses et d’inspirations lancinantes,


D’instants vertigineux et de vides amers,


De labeurs poussifs et de vertiges excès,


 


De vermeilles lectures, et d’écritures bleues,


De vies antérieures, et de librairies atmosphériques,


De proses visiteuses et de vers présents,


 


Pour qu’un peu – juste une seconde – un ciel oriental éclaire le coin poussiéreux de ma mansarde. 

Alfonso 04/06/2012 11:22





 


Dans Solibo Magnifique, le personnage principal qui est conteur meurt d'une egorgette de la parole. L'auteur principal, Patrick Chamoiseau est convoqué par la police locale en tant que témoin.


L’espiègle Arthur profite de la surdité de M. Pérette, que les gamins ont surnommé «  le Père Bos », pour transformer le «  debellare superbos » en « deguelare superbos ». Le petit
Rimbaud est « possédé par les Latins ». Il sait toute l " Enéide " par cœur, et  le professeur est obligé de l’interrompre quand il la récite.


 

Axel 03/06/2012 12:51


""Si on veut se
défendre, il faut apprendre la langue du dominant." 


Bon, et bien il me reste plus qu'à rechercher la methode ''assimil'' pour le chinois
mandarin...

Virginie 03/06/2012 10:04


« Puisqu'il ne faut jamais mentir, alors il faut mentir de temps en temps : l'obligation d'être véridique à tout prix contraint à mentir […] ». — (Raphaël Enthoven, Le Mensonge,
Philosophie magazine n°20, novembre 2009 ) 


 


Cher Robot, votre commentaire est des plus intéressants.


[Le grain – dont affectionnent les oiseaux - fera sûrement la farine – à moudre - d’un article à venir…] 


“ Nous déclarons que la Créolité est le ciment de notre culture et qu’elle doit régir les fondations de notre antillanité. La Créolité est l’agrégat interactionnel ou transactionnel des
éléments culturels caraïbes, africains, asiatiques, levantins que le joug de l’histoire à réuni sur le même sol ”


“ L’oralité, écrit Chamoiseau, est notre intelligence, elle est notre lecture de ce monde. ”


Voici de belles paroles - sensibles – esthétiques à souhait. Une langue inventive en ce qu’elle mêle deux cultures, deux approches, deux modes de pensées… Cette philosophie, celle de la mixité et
du brassage, est effectivement féconde.


La « nouvelle forgerie de l’humanité nouvelle », c’est bien choisi au regard du fer rouge, marque indélébile appliquée vigoureusement sur les « biens meubles » du colonisateur.


Simplement, si ces écrivains la peuvent revendiquer, c’est par une maîtrise extrême dans l’art des langageS : la langue de leur communauté et celle du large.


Ce savoir est inscrit dans leur cérébralité. C’est le ferment de leur écriture.


 


“ L’écrivain doit se tourner vers le conteur. Pour ce faire, il doit abandonner les bibliothèques car personne n’a analysé les richesses narratives du conteur
créole. ” Chamoiseau


L’idée d’abandon des bibliothèques sous un prétexte – des plus fallacieux - est stupide.


C’est l’idée sot-iste – d’une extrême modernité – aussi fausse que dangereuse d’une auto-construction de soi. 


Ces paroles m’en rappellent d’autres, celles des premiers de classe se vantant en toutes circonstances ne jamais travailler – ne jamais réviser – alors qu’ils obtenaient 20/20  sur 20/20.


Le mythe du génie [succès garanti auprès des filles – 100% vu à la télé], encore et toujours lui.


Le problème n’est pas de proférer de tels mensonges  – mais que certains élèves (souvent ceux en difficulté) y portent crédit. 


http://www.lekti-ecriture.com/contrefeux/Patrick-Chamoiseau-l-oiseau.html  


 


Sinon, cher Robot, le langage des oiseaux, vous vous y exercez en sifflements ou en trilles ?  

Le petit robot 02/06/2012 19:02


Le petit robot qui se parle tout seul apprend à parler comme l'oiseau de Cham.

Présentation

  • : Le chêne parlant
  • Le chêne parlant
  • : L'éclectisme au service de la pédagogie & L'art de suivre les chemins buissonniers. Blogue de Virginie Chrétien chrétien. Maître formatrice en lien avec l'ESPE de Lille. Rédactrice chez Slow Classes. Partenariat : philosophie Magazine. Écrivaine : La 6ème extinction - Virginie Oak.
  • Contact

Introduction.

L’éducation, dans son étymologie même, c’est : «Educere, ex-ducere, c’est conduire « hors de » rappelle le philosophe Henri Pena-Ruiz dans Le Philosophoire. Charles Coutel parle quant à lui d'[Educarea] ēdŭcāre ‘prendre soin de l’ignorance de l’élève’. "Le rôle de l’éducation - dit-il - c’est de me disposer à mon humanité en moi grâce à mon instruction." Ecoutons George Sand… « Mes pensées avaient pris ce cours, et je ne m'apercevais pas que cette confiance dans l'éducabilité de l'homme était fortifiée en moi par des influences extérieures. » George Sand, La mare au diable, Folio Classique, 892, P 37. Ce blogue se propose de partager des outils pédagogiques, des moments d'expériences, des savoirs, des lectures, de transmettre des informations relatives à la pédagogie ordinaire et spécialisée, des idées d’activités dans les classes allant du CP au CM2 en passant par la CLIS. Enfin, on y trouvera aussi quelques pensées plus personnelles. « Notre savoir est toujours provisoire, il n'a pas de fin. Ce n'est pas l'âge qui est le facteur déterminant de nos conceptions ; le nombre de « rencontres » que nous avons eues avec tel ou tel savoir l'est davantage, ainsi que la qualité de l'aide que nous avons eues pour les interpréter... » Britt-Mari Barth, le savoir en construction. ________________________________________________________________________________________________ 1 Le Philosophoire, L’éducation, n° 33, P16 2 P 52, Britt-Mari Barth – Le savoir en construction – Retz – Paris – 2004 – Isbn : 978725622347

Contributions et Partenariats.

Contributions gracieuses : Magazine Slow-classes. Numéro 1 Faire Mouche en géométrie et 2. Le moulinet à vent : mettre des mathématiques dans les voiles. ....... SLOW CLASSES : Slow Classes __________________________________________ Partenariat gracieux Philosophie Magazine. Philomag ________________________________________

Blogs voisins

Silapédagogie silapédagogie Aider ses élèves. com, un site de mathématiques créé par Marc Godin, chercheur en mathématiques, ce dernier est pointu et passionnant. Aider ses élèves . com Document Aider ses élèves . com - document

Emissions à écouter

___ Gai savoir Raphaël Enthoven - Paula Raiman et les indispensables Nouveaux chemins de la connaissance. Gai savoir ................................................................. Les nouveaux chemins de la connaissance - Adèle Van Reeth Les nouveaux chemins d'Adèle Van Reeth

Sites plus

Jaques Darriulat Jacques Darriulat _________________________________________ Philolog Philolog _______________________________________ Le lorgnon mélancolique. Le lorgnon mélancolique